ATELIERS EN LIGNE

ATELIER D'ÉCRITURE

En ligne, avec Amélie Charcosset

À l’âge de six ans, Amélie laissait un petit mot à sa mère (sic) : "ma maman c’est gentit de me dire de aller me laver mais j’aime miex écrire." Aujourd’hui, entre deux douches, elle continue à écrire, de la fiction et de la poésie, pour faire le deuil de toutes les vies qu’elle ne pourra pas vivre, la faute au temps qui manque.

Après avoir habité dans quelques pays aussi variés que le Kirghizstan et la Belgique, elle a posé ses valises en Suisse. À Lausanne, au bord du lac, elle anime des ateliers d’écriture pour tout·e·s, et notamment pour celles et ceux qui pensent que ce truc-là, ce n’est pas pour elles et eux. Le reste du temps, elle enseigne le français aux étranger·e·s, elle bouquine et remplit ses sacoches de vélo pour aller voir ailleurs ce qui est beau.

Ancienne de l'équipe de la Maison de la Francité, c'est d'un autre bout du monde qu'Amélie vous propose de participer à ses ateliers d'écriture...

INFORMATIONS PRATIQUES 

Les inscriptions aux ateliers d'écriture d'Amélie Charcosset se font via son site, www.ameliecharcosset.com 

Les dates et le thème sont à chaque fois annoncés ici, et aussi via sa newsletter et sur sa page Facebook.


INTERVIEW MAISON

FRANCITÉ : Quel est le concept d’atelier en ligne que tu proposes ?

AMÉLIE : Après les premiers jours de confinement que j'ai passés à angoisser et à tourner en rond, j'ai fait le point sur ce qui me faisait du bien en général: être complètement absorbée par quelque chose, voir d'autres gens et profiter de l'émulation d'un groupe, créer, les espaces de bienveillance. Très vite, il m'a semblé que c'était les ateliers d'écriture qui me manquaient. Alors de manière très égoïste d'abord, j'ai décidé de proposer des ateliers d'écriture en ligne, en recréant au mieux et au maximum ce qui se joue dans les ateliers en présentiel. Pour moi, l'atelier d'écriture est un espace d'atelier - évidemment : un endroit où quelque chose est en construction, avec la matière première que sont les mots. C'est aussi un laboratoire, avec un aspect d'expérimentation autour de la langue, et j'aime enfin l'image du terrain de jeux : quelque chose de ludique (ce qui n'empêche pas les sujets graves) avec un cadre sécurisant. On peut en savoir plus sur ma démarche d'animation ici.

FRANCITÉ : Quels en sont les avantages, quelle est la valeur ajoutée ?

AMÉLIE : Parfois, écrire fait peur, et s'inscrire à un atelier en présentiel n'est pas un pas facile à franchir, tout·e persuadé·e qu'on est que ce n'est pas pour soi. Là, l'atelier s'invite chez vous, votre fauteuil confortable, votre thé dans votre tasse préférée: ça va bien se passer ! En ce moment, le temps a une drôle de texture, il a tendance, souvent, à s'étirer... L'atelier d'écriture vient lui redonner des contours: une plage de 3 heures, et à la fin, on a plusieurs textes, des pistes à creuser, l'énergie et l'émotion des rencontres avec des gens qu'on n'aurait peut-être autrement jamais croisés ! (L'international s'invite dans les ateliers, Belgique Suisse France, mais aussi Maroc, Italie, États-Unis, Canada, Pérou, Argentine... !)

FRANCITÉ : Quelle différence (ou non) avec un atelier présentiel ?

AMÉLIE : Une participante habituée des ateliers en chair et en os a dit à la fin d'une session: "je ne pensais pas que ce serait aussi intense qu'en vrai !", et j'en étais moi-même étonnée. Pourtant, il y avait quelque chose de très fort à chaque fois. Une autre a fait remarquer qu'en atelier "en vrai", on pouvait voir le support d'écriture des gens et leur écriture manuscrite, que là, on ne savait pas à quoi ça ressemblait, et c'est comme si, pour elle, ça renforçait son écoute, au moment des lectures. 

Au début, je pensais qu'on ne tiendrait jamais 3h devant un écran, qu'on en aurait marre avant, et en fait, ça passe vite... Pendant les temps d'écriture, on peut aller écrire ailleurs, partout où on veut chez soi et revenir au moment de la lecture. Du coup, j'ai gardé ces temps de 3h, qui me paraissent nécessaires pour avoir le temps de dérouler le fil jusqu'à l'endroit où j'ai envie d'emmener les participant·e·s. Dans mes ateliers en présentiel, j'aime bien qu'on se déplace, qu'on s'échange des mots, qu'on choisisse des images... Mais avec les fonctionnalités de Zoom, on peut reproduire presque tout ça : on peut par exemple faire se retrouver (virtuellement) les personnes en petits groupes, pour revenir ensuite au grand groupe, ça crée très vite une forme de complicité. 

FRANCITÉ : Et l’émotion dans tout cela ?

AMÉLIE : Elle est vraiment très présente. Je pense que c'est lié à plein de choses. Aux thèmes (les premiers ateliers étaient sur le thème du "courage", un thème choisi l'été dernier, mais qui fait particulièrement écho en ce moment), au fait de la période si étrange que nous vivons et au besoin que nous avons de nous évader, à la magie du groupe éphémère qui se constitue, à l'écoute de chacun·e... Et puis aux textes, bien sûr, à ce qu'ils disent de soi et du monde d'avant, de maintenant, d'après (les propositions ne sont pas en lien avec ce que nous vivons, chacun·e peut décider d'en parler... ou non ! L'idée est vraiment de faire avec ce qui est là à l'instant T.)

FRANCITÉ : Quelques exemples de profils de participants ?

AMÉLIE : Celle qui avait envie depuis longtemps mais qui n'osait pas. Celui qui se demande si ça peut marcher, quand même, un atelier en ligne. Celle qui dit que depuis le Pérou, ou la Provence, c'est chouette de pouvoir avoir accès à ça. Celle qui depuis un mois dit: "je n'arrive pas à passer plus d'une heure sur la même chose". Celle que l'écriture soulage, mais qui, quand l'écriture ne vient pas, enrage. Celle qui a déjà écrit des livres; celle qui n'a jamais écrit de sa vie. Celui qui slame. Celle qui cherche de nouvelles directions. Celle qui n'était pas venue pour débloquer un projet, mais que ça débloque quand même.

FRANCITÉ : Comment ça marche en pratique ? Zoom ? Tipeee ? L’atelier en lui-même (d’un point de vue organisationnel et très pratique) ?

AMÉLIE : L'atelier se passe sur Zoom, un logiciel qui s'installe en trois secondes et demie avant l'atelier, en cliquant sur le lien que j'envoie. Je passe quelques minutes en début d'atelier à expliquer les trois fonctionnalités dont on a besoin, et tout le monde s'en sort. Il faut juste un ordinateur ou un Smartphone, une connexion internet, un micro, idéalement une caméra parce que c'est chouette de voir qui est là.

Pour le paiement, j'ai décidé de proposer un prix libre et conscient, le temps du confinement: pour que ce ne soit pas un frein, dans une période où assez de choses sont compliquées comme cela, et parce que justement, dans cette période, je me suis dit que c'était le moment de mettre en place des choses qui nous titillaient. Alors avec le prix libre, je propose à chacun·e de payer en fonction de ses moyens et de l'expérience qu'il/elle a vécue. Je ne donne pas de montant "indicatif", c'est vraiment à chacun·e de voir ce qui est juste pour elle/lui. Le paiement se fait donc à l'issue de l'atelier, via ma page tipeee. J'envoie, après l'atelier, un mail avec toutes les références évoquées et les explications pour payer.


RAPPEL DES INFORMATIONS PRATIQUES 

Les inscriptions aux ateliers d'écriture d'Amélie Charcosset se font via son site, www.ameliecharcosset.com 

Les dates et le thème sont à chaque fois annoncés ici, et aussi via sa newsletter et sur sa page Facebook.

LE SITE INTERNET DE'AMÉLIE CHARCOSSET

LA PAGE FACEBOOK D'AMÉLIE CHARCOSSET


Politique de confidentialité

Le respect de votre vie privée est important pour nous
L'utilisation du site est régie par les dispositions apparaissant ci-dessous. En utilisant le site, vous reconnaissez avoir lu et compris ces conditions qui constituent un accord contractuel entre vous et la Maison de la Francité.

Respect de votre vie privée
Vous pouvez visiter le site de la Maison de la francité de manière anonyme en tout temps et sans nous révéler d'informations personnelles. Lorsque vous vous connectez à notre site, comme à tout autre site Web, notre serveur identifie l'adresse IP de votre ordinateur afin de permettre l'échange de données. La Maison de la francité établit à l'aide de cette adresse IP des statistiques relatives à la fréquentation de son site, par exemple sur les pages les plus souvent consultées. Aucune information permettant de vous identifier personnellement n'est reliée à votre adresse IP.

Quelles sont les informations que La Maison de la francité recueille sur vous?
À l'occasion de l'adhésion à un service comme l'abonnement à l’infolettre, La Maison de la francité requiert que vous transmettiez vos nom et adresse électronique. Les informations que La Maison de la Francité recueille sur vous lui permettent de vous faire parvenir périodiquement de l'information sur sa programmation ou sur un événement susceptible de vous intéresser. La Maison de la francité ne transmet en aucun cas ces informations à de tierces parties, sauf sur autorisation de votre part ou si la Maison de la francité est légalement ou judiciairement contrainte de les transmettre à une autorité compétente. Vous pouvez en tout temps cesser votre abonnement à notre infolettre en cliquant sur le lien « désabonnement » situé au bas de l’infolettre. Si vous choisissez de nous transmettre de l'information personnelle par courriel, nous n'utilisons que l'information requise pour répondre à votre message et permettre d'y donner suite.

Liens vers d'autres sites
Le site comporte des liens vers des sites Web exploités par d'autres organisations. En cliquant sur ces liens, vous quittez le site. La Maison de la francité n'exerce aucun contrôle sur l'exploitation de ces sites Web et le fait qu'ils soient répertoriés sur La Maison de la francité n'engage d'aucune façon sa responsabilité. Nous vous recommandons de porter une attention particulière aux politiques de protection des informations personnelles de ces sites.

Les « témoins »
Le témoin ou « cookie » est un petit fichier texte qui s'incorpore dans votre disque dur à partir de certaines pages Web du site. Les témoins sont inoffensifs du fait qu'ils ne peuvent pas extraire des informations de votre disque dur, sur lequel vous avez le plein contrôle. La maison de la francité peut utiliser des témoins afin de personnaliser l'utilisation que vous faites du site, par exemple pour obtenir les heures de diffusion selon votre fuseau horaire. Il vous est possible en tout temps de ne plus être assujetti aux témoins en modifiant la configuration de votre ordinateur.

Propriété intellectuelle
Les contenus inclus dans le site de La Maison de la francité sont protégés par les lois relatives aux droits d'auteur. Toute reproduction, publication, distribution ou exécution publique des contenus inclus dans le site, en partie ou en totalité, pour fins autres que celles de consultation sur le site Web, est strictement interdite sans l’autorisation de La Maison de la francité. Le site ou toute partie de celui-ci ne peut être copié, dupliqué, reproduit, vendu, loué ou autrement utilisé à des fins commerciales.

Politiques d'accès
La Maison de la francité se réserve le droit de refuser l'accès à son site Web à toute personne dont la conduite est illégale ou susceptible de l'être.

Informations supplémentaires
La Maison de la francité pourrait devoir modifier sa politique de confidentialité à tout moment, et ce, sans préavis; par conséquent, nous vous invitons à la consulter régulièrement. Si vous avez des questions ou des plaintes à formuler sur la protection de vos renseignements, nous vous invitons à nous contacter à info@maisondelafrancite.be